Nicolas Forest
About this author

Nicolas Forest

Global Head of Fixed Income

Nicolas Forest has been Global Head of Fixed Income at Candriam since 2013 and joined the Executive Committee in 2016.

He is responsible for the Fixed Income strategy and Global Bond Funds as well as co-fund manager of the Total Return funds. He is also teaching Fixed Income at the University of Paris Dauphine.
Nicolas Forest started his career as Assistant Structured Products Manager at CDC-Ixis in 2003, before joining Candriam in 2004 as Money Market Fund Manager. In 2008, he was appointed Head of Rates Strategy.

Nicolas has master’s degrees in economics and finance from the University of the Sorbonne in Paris, and a bachelor degree in philosophy from the same university.

Discover the latest articles by Nicolas Forest

Nicolas Forest, Outlook 2023

Le « Bal » subtil des Banques Centrales : jusqu’ici pas de faux pas

A l’heure du bilan de 2022, nous tirons les leçons principales de cette année de hausses de taux. Si la mission est réussie pour la FED, l’inflation en zone euro reste élevée et la marge de manœuvre de la BCE est serrée, face à des risques majeurs, notamment celui de déstabiliser le système financier.
Obligations, Nicolas Forest

Budgétaire, monétaire… Bras de fer !

Il est plutôt inhabituel qu’un Président de la République française attaque de front la politique monétaire européenne. Gardienne de l’orthodoxie monétaire, la BCE s’acquitte d’un mandat bien connu de tous : maintenir l’inflation proche des 2%, indépendamment de toute politique budgétaire.
Obligations, Nicolas Forest

Inflation - quelles stratégies pour ne pas être pris au dépourvu ?

L’inflation est un phénomène complexe. Souvent auto-réalisatrice, elle tend à se renforcer lorsque les agents économiques pensent qu’elle est présente. Cela rend les anticipations difficiles – ainsi les banquiers centraux se sont largement trompés au cours des dernières années.
Obligations, Nicolas Forest

ECB Hike

C’était en juillet 2011. Jean-Claude Trichet malgré la crise de la dette de la zone euro remontait son taux directeur à 1,50 %. Il fallait combattre l’inflation qui touchait dangereusement la barre des …2,50 %. La suite est connue et a traumatisé plus d’un investisseur obligataire confronté à la crise des dettes périphériques et une déflation en Europe.
Chargement…

Recherche rapide

Obtenez des informations plus rapidement en un seul click

Recevez des informations directement dans votre boîte e-mail