Monthly Coffee Break

Allocation d'Actifs, Monthly Coffee Break

Hausse des températures, baisse de l’inflation

Nous avons abordé 2023 en privilégiant les actions par rapport aux obligations, notre stratégie d’investissement ayant ciblé des niveaux de prix attrayants dès le mois d’octobre dernier.
Obligations, Monthly Coffee Break

Signes de ralentissement de l’inflation

L'exubérance des marchés s'est poursuivie en décembre et durant les premiers jours de janvier, les actifs risqués affichant de solides performances grâce aux signes de ralentissement de l’inflation et à l’espoir que les banques centrales adoptent un ton moins agressif.
Actions, Monthly Coffee Break

Les marchés boursiers poursuivent leur redressement

Après un début de mois hésitant, les marchés boursiers européens ont poursuivi leur redressement depuis le plancher atteint en octobre, pour terminer le mois de novembre nettement dans le vert.
Allocation d'Actifs, Monthly Coffee Break

L'étape suivante

Nous terminons l'année 2022 avec une préférence pour les actions par rapport aux obligations, notre stratégie d'investissement étant devenue plus constructive suite aux niveaux des prix affichés au début du quatrième trimestre.
Obligations, Monthly Coffee Break

Premier véritable soulagement de l'année

Après 10 mois éprouvants, au cours desquels les investisseurs obligataires ont subi des pertes inédites dans la plupart des classes d'actifs, novembre a offert le premier véritable soulagement de l'année.
Performance absolue, Monthly Coffee Break

Ne pas oubliez DIVA

En 2022, les marchés ont réévalué les primes de risque des actifs financiers, s’adaptant rapidement au risque inflationniste et au durcissement monétaire opéré par les banques centrales.
Obligations, Monthly Coffee Break

Image contrastée

Le mois d'octobre a offert un tableau mitigé après trois premiers trimestres éprouvants.
Actions, Monthly Coffee Break

Récession à l’horizon

Les actions européennes se sont redressées au cours des quatre dernières semaines. Ce rebond est principalement dû aux valeurs de rendement, qui ont surperformé les valeurs de croissance depuis notre dernier comité actions.
Allocation d'Actifs, Monthly Coffee Break

En attendant l’inflexion

Les taux courts sont en hausse depuis plus d’un an au niveau mondial, alors que les banques centrales durcissent leur politique pour lutter contre l’inflation.
Performance absolue, Monthly Coffee Break

La course vers le fond

Les investisseurs ont de nouveau été confrontés à un contexte très difficile en septembre. Les marchés demeurent extrêmement incertains et imprévisibles.
Obligations, Monthly Coffee Break

Les Gilts britanniques dans l’œil du cyclone

Après avoir subi des pertes en août, les investisseurs obligataires n’ont eu droit à aucun répit en septembre. Toutes les principales classes d’actifs ont affiché des rendements négatifs, les Gilts britanniques enregistrant les plus fortes baisses.
Actions, Monthly Coffee Break

Récession à l’horizon

Les actions européennes ont terminé le mois de septembre en territoire négatif. En Europe, la crise énergétique a encore dominé l’actualité, la Russie ayant complètement interrompu les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream 1 début septembre.
Actions, Monthly Coffee Break

Le second semestre s’annonce particulièrement difficile

L’engagement des banques centrales à maîtriser l’inflation, malgré la menace que cela fait peser sur les perspectives de croissance, a déstabilisé les marchés en août. Alors que l’été a apporté des sécheresses et des canicules historiques dans de nombreuses régions, le refroidissement de l’économie mondiale s’est poursuivi. Globalement, l’incertitude entourant les perspectives de l’économie mondiale reste élevée. Cette incertitude est particulièrement notable en Europe : après six mois de guerre en Ukraine, aucun signe de cessez-le-feu ne se profile, tandis qu’une récession est de plus en plus probable cet hiver, alors que la crise énergétique qui frappe la région s’intensifie.
Obligations, Monthly Coffee Break

Performances globalement négatives

Après un certain répit en juillet, les performances ont été globalement négatives en août pour presque toutes les classes d’actifs. Au sein du G10, le Japon a le moins souffert (-0,97 %), tandis que le Royaume-Uni a enregistré le recul le plus important (-6,36 %), suivi des obligations périphériques de la zone euro (-5,34 %). Les marchés de la zone euro « core » se sont un peu mieux comportés (-4,71 %), tout en étant nettement distancés par les bons du Trésor américain (-2,73 %). Positifs dans l’ensemble, les points morts d’inflation ont été quasiment nuls dans la zone euro.
Performance absolue, Monthly Coffee Break

Personne ne veut se battre contre la Fed

Après deux mois durant lesquels l’appétit pour le risque avait progressé, le marché a commencé à se replier à la mi-août, en raison des déclarations faites lors du symposium de Jackson Hole. Si le ton agressif de Jerome Powell a eu un fort impact sur les marchés, d’autres facteurs ont joué. Alors que l’hiver approche, les problèmes d’approvisionnement en énergie de l’Europe suscitent des inquiétudes pour la production industrielle, mais aussi pour les consommateurs, qui devront régler des factures record.
Allocation d'Actifs, Monthly Coffee Break

Attention aux coups de chaleur !

La vague de chaleur et la sécheresse qui sévit en Europe cet été risquent d'aggraver la crise énergétique actuelle, car les niveaux d'eau des rivières ont considérablement baissé.
Performance absolue, Monthly Coffee Break

L'année de l'ours

Alors que la communauté des investisseurs se préparait lentement à une pause estivale bien méritée, un niveau d’inflation plus élevé que prévu aux États-Unis a ravivé les craintes de récession. L'envolée de l’inflation incite les banques centrales à continuer de relever le coût de l’argent, à l’instar de la Fed lors de sa réunion de juin.
Actions, Monthly Coffee Break

Poursuite de la correction des marchés actions

Les marchés internationaux ont encore subi une correction en juin, enregistrant leur plus mauvaise performance semestrielle depuis plus de 50 ans (pour les marchés développés).
Actions, Monthly Coffee Break

ACTIONS : Stabilisation relative des marchés mondiaux en mai

Après la sévère correction enregistrée depuis le début de l'année, les marchés mondiaux se sont quelque peu stabilisés en mai. Nous notons toutefois peu de nouveaux éléments. Comme annoncé, la Fed a relevé ses taux directeurs.

Recherche rapide

Obtenez des informations plus rapidement en un seul click

Recevez des informations directement dans votre boîte e-mail