Nos dernières analyses

  • Charudatta Shende, Nicolas Jullien, Obligations, Research Paper

    Une contraction sans précédent - Comment naviguer sur les marchés obligataires à haut rendement ?

    Depuis la fin de l’année 2021 et en raison de changements structurels de l’économie, allant de la décarbonation à la relocalisation des chaînes d’approvisionnement et à l’augmentation des risques géopolitiques, les taux d’intérêt sont entrés dans un nouveau régime. Après deux années de taux beaucoup plus élevés que ceux de la décennie précédente, quelles sont les implications pour les marchés à haut rendement ?
  • Allocation d'Actifs, Macro, Actions, Obligations, Nicolas Forest, Nadège Dufossé, Emile Gagna

    Tensions au Moyen-Orient – derniers développements

    Le 13 avril, l'Iran a frappé Israël avec 300 drones et missiles à la suite d'une frappe contre son complexe diplomatique en Syrie. Le prix du pétrole est menacé et il y a un risque d’escalade dans la région. Ce risque ne peut être ignoré. Nous suivons de près l'évolution de la situation.
Montrez-moi
  • Expertise
  • Thème
  • Publication
  • Auteur
Montrez-moi
  • Expertise
  • Thème
  • Publication
de
  • Auteur
S’ABONNER

Bénéficiez chaque mois des meilleures analyses

  • Actions, Monthly Coffee Break

    Les marchés ont perdu du terrain en avril

    Après des performances exceptionnelles au premier trimestre 2024, les marchés boursiers mondiaux ont souffert en avril. Aux États-Unis, une inflation plus élevée qu’attendu et la résistance de la consommation rendent très improbable une baisse des taux de la Fed dans un avenir proche.
  • Investissements alternatifs, Monthly Coffee Break

    Retour de l’aversion au risque

    Après cinq mois de hausse, les actions ont terminé le mois d'avril en baisse dans un marché relativement volatil. La dynamique des BPA a été solide, mais les acteurs se sont plus concentrés sur les facteurs top-down que sur les enjeux microéconomiques.
  • Allocation d'Actifs, Monthly Coffee Break

    Une plus grande diffusion

    Les marchés ont surmonté le mouvement de consolidation à court terme grâce à des éléments bottom-up et top-down : au niveau microéconomique, la saison des résultats du premier trimestre a été favorable des deux côtés de l'Atlantique, l’économie mondiale s’avérant plus solide qu’attendu en début d’année.

Recherche rapide

Obtenez des informations plus rapidement en un seul click

Recevez des informations directement dans votre boîte e-mail