Facial Recognition

Benjamin Chekroun, ESG, Facial Recognition, Sophie Deleuze, ISR

Reconnaissance faciale et droits de l’homme : Agir ensemble

Les technologies de reconnaissance faciale bouleversent nos vies. La reconnaissance faciale accroît l’efficacité et la sécurité, nous permet de déverrouiller des smartphones haut de gamme ou de circuler plus rapidement dans les aéroports. Mais existe-t-il un coût caché en termes de non-respect des droits de l’homme ?
Benjamin Chekroun, ESG, Facial Recognition, Sophie Deleuze, ISR

Reconnaissance faciale et droits de l’homme : Research Paper

On estime à un milliard le nombre de caméras de surveillance en service dans le monde [i]. Les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits humains (UNGP) invitent les entreprises à respecter les droits de l’homme et à corriger les abus lorsqu’ils se produisent. Ils appellent les entreprises à exercer une diligence sur les droits de l’homme pour « savoir et montrer » qu’elles respectent les droits de l’homme dans leurs propres activités et dans les activités directement liées à leurs produits, services, procédés opérationnels et dans leurs relations commerciales.

Recherche rapide

Obtenez des informations plus rapidement en un seul click

Recevez des informations directement dans votre boîte e-mail