Nos dernières analyses

A l’instar de ce que l’on observe aux Etats-Unis, le marché du travail est tendu dans la zone euro. La nature des tensions y est toutefois assez différente. Alors que près de 25 millions d’emplois avaient été détruits au pire de la pandémie aux Etats-Unis, l’existence de dispositifs de préservation de l’emploi (et la mise en place de dispositifs exceptionnels) dans la plupart des pays européens (chômage partiel en France, Kurzarbeit en Allemagne, ERTE en Espagne, chômage temporaire en Belgique…) ont permis d’éviter que les destructions d’emplois soient aussi nombreuses qu’outre-Atlantique (graphique 1).
0 résultat(s) trouvé(s)
Montrez-moi
  • Expertise
  • Thème
  • Publication
  • Auteur
Montrez-moi
  • Expertise
  • Thème
  • Publication
de
  • Auteur
0 résultat(s) trouvé(s)

Recherche rapide

Obtenez des informations plus rapidement en un seul click

Recevez des informations directement dans votre boîte e-mail